Ces coiffeurs et barbiers qui oeuvrent pour les SDF

cal

Ces coiffeurs et barbiers qui oeuvrent pour les SDF

Ce lundi 27 juillet, au pied de la tour Eiffel, un jeune homme coupe les cheveux et taille la barbe d’un autre assis sur un banc. Le jeune homme derrière les ciseaux, c’est Dati Kouch, jeune nantais de 26 ans. Et l’homme sur le banc, c’est un SDF d’origine polonaise ému par la générosité de son coiffeur d’un jour. Ce coiffeur/barbier est venu spécialement de Nantes à l’occasion de sa semaine de vacances pour offrir ses services gratuitement à des gens dans le besoin. On ne peut que louer sa démarche qui est un modèle inspirant de générosité qui redonne foi en l’humanité. Dati confiait au Parisien venir d’une famille avec 10 enfants, ce qui lui a permis d’accumuler des valeurs de partage et entraide. Si sa démarche est appréciable et innovante, elle n’est pourtant pas inédite.

 

Nasir Sobhani, le street barbier

C’est lui qui a inspiré sa démarche à Dati Kouch. Si ce barbier de Melbourne en Australie utilise son temps libre pour parcourir les rues de sa ville en skate pour offrir ses services a des gens dans le besoin, c’est qu’il a lui même connu cette situation. Il sait pertinemment ce qu’un petit geste peut représenter pour une personne dans cette situation. Ancien SDF lui-même ayant sombré à un moment dans la drogue et l’alcool, il a su renaître de ses cendres tel un phénix. Et c’est peu dire. Si sa démarche de base est désintéressée, elle a été relayée par des nombreux medias a travers le monde ainsi que son histoire, lui faisant un certain coup de publicité et permettant à son business de se porter aujourd’hui a merveille. C’est un juste retour des choses après tout pour cet homme qui n’oublie d’où il vient et sait où il va.