De toute les matières, c’est le WAX que j’préfère … C’est le WAX !

De toute les matières, c’est le WAX que j’préfère … C’est le WAX !

Blague à part, pourquoi cet engouement pour le wax chez Caliquo?

 

Cela fait bien longtemps que cette idée nous trottait dans la tête : continuer à utiliser notre bioplastique (fabriqué à partir d’amidon de ricin -la plante), matière innovante et durable, pour proposer une nouvelle gamme de brosse a dent écolo colorées.

Des brosses à dent écolo qui donnent envie de se brosser les dents rien qu’en les regardant ! 

Très vite nous avons pensé à nous inspirer des tissus wax reconnaissables à leurs motifs éclatants représentants des objets du quotidien, la faune, des entrelacs floraux ou bien encore des formes géométriques.  Et c’est désormais chose faite avec :

brosse a dent écolo

brosse a dent ecolo

 

Minute culturelle: quelles-sont les origines du wax ?

Contrairement à ce pense la majorité des personnes que nous avons interrogé autour de nous, le wax n’est pas, à l’origine, un tissu africain.  Et non ! Ce tissu est d’abord connu et utilisé en Indonésie.

Il s’agit du batik indonésien ou batik de Java.

Colonisateurs de l’Indonésie, ce sont les hollandais qui permettront au batik d’arriver en Afrique (en 1799, la Hollande possède plusieurs colonies en Indonésie). Au XIX siècle, afin de « mater » la population indonésienne, ils recrutent des mercenaires en Afrique de l’ouest. En retournant chez eux, ces mêmes mercenaires rapporteront dans leurs bagages des batiks. Le succès est total aussi bien dans les milieux populaires qu’au sein de l’aristocratie.

Sentant la bonne affaire, les hollandais installent des usines dans leur propre pays afin de produire ces tissus et d’inonder le marché africain avec leur propre tissu – aujourd’hui encore le « wax hollandais » est très réputé. Très vite les Anglais font de même.

Il faudra attendre les années 60 pour que les africains créent leurs propres usines.

Même si le wax s’est enrichi de motifs propres aux différentes cultures des peuples africains, on retrouve encore des traces du batik indonésien, notamment dans les motifs géométriques.

Retour à Blog