Livraison offerte dès 55 € d'achat !

Comprendre le cadran dentaire

Comprendre le cadran dentaire

 

Quand on est chez le dentiste, lorsqu’il indique un début de carie sur l’une des dents, il identifie la dent en question par un numéro ou par un nom. C’est de cette manière également que l’assurance dentaire procède pour identifier les dents sur les demandes de réclamations ou d’estimations de coûts de traitement. Afin de comprendre le schéma dentaire, vous avez intérêt à bien lire ce qui va suivre.

cadran dentaire

 

Bien comprendre la dentition

La cavité buccale a un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre corps. En plus de participer à la mastication, elle aide dans la digestion et dans la nutrition tout en tenant un rôle fondamental dans l’apparence, dans l’élocution et dans les sensations. Les professionnels de santé dentaire ont recours au système de normalisation ISO 3950 de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), et il se base sur le système de notation employé par la FDI (Fédération Dentaire Internationale). Ce système repère les dents comme dent numero 16 suivant 4 cadrans divisant les deux mâchoires. Les dents se répartissent sur 2 arcades qui sont composées chacune de 2 cadrans ou hémi-arcades (16 dents par arcade et 8 dents par cadran pour la dentition permanente). L’arcade en haut est l’arcade maxillaire qui est fixe alors que l’arcade en bas est l’arcade mandibulaire. Afin de simplifier la compréhension, le dentiste présente une vue d’ensemble de la dentition par un schéma que l’on appelle odontogramme. Plusieurs éléments composent la structure des dents, et ce schéma permet de mieux visualiser la localisation des soucis dentaires et des traitements proposés. En plus du schéma, il y a des numéros afin de désigner les dents à traiter, et ça simplifie grandement la compréhension.

 

Les cadrans dentaires pour l’identification des dents

Le dentiste a besoin d’identifier la dentition par section afin de cibler la région de plusieurs dents contiguës ainsi, la bouche est partagée en 4 sections que l’on appelle cadrans (deux pour les dents en haut et deux pour les dents en bas). Le cadran 1 se trouve en haut sur votre droite, le cadran 2 est en haut à votre gauche, le cadran 3 est en bas sur votre gauche, et le cadran 4 se trouve en bas sur votre droite. Cependant, le dentiste lit le schéma dentaire en regardant son patient. Chacun des cadrans comprend une incisive centrale, une incisive latérale voisine, une canine adjacente, deux prémolaires et trois molaires (dent de 6 ans, dent de 12 ans et dent de sagesse). Dans chaque cadran, les dents ont chacune un numéro, de 1 à 8, et la numérotation par du milieu jusqu’au fond. Cette numérotation se compose de deux chiffres : le premier pour le cadran et le second pour la dent elle-même. À titre d’exemple, la dent 46 est la sixième dent du cadran en bas à votre gauche (cadran 4, position 6). Afin d’identifier les dents de manière précise, il faut spécifier le cadran et l’emplacement de la dent. L’absence d’une dent sur un cadran ne change en aucun cas le chiffre qui représente les autres dents.