La brosse à dents Caliquo vue par Le Point.fr

La brosse à dents Caliquo vue par Le Point.fr

Caliquo, une brosse à dents de luxe pour votre palais !

Ne cherchez plus, nous avons trouvé la plus belle brosse à dents du monde : elle est française et fabriquée à la main dans un bois précieux.

Elle n’est ni électrique, ni à ultrasons, ni connectée et tout droit sortie d’un labo niché dans la Silicon Valley. Elle est française et en bois précieux. Son manche, qui affiche des lignes épurées, est taillé dans du chêne, du frêne, du noyer ou du bois de rose. Son concepteur a eu l’idée de surfer sur la vague des objets d’exception. Un marché de niche qui ne connaît pas la crise. « Dans une belle salle de bains, on trouve souvent une belle baignoire, une belle brosse à cheveux, un beau lavabo, de beaux peignoirs, rasoirs… Alors, pourquoi pas une belle brosse à dents ? » analyse Grégoire Le Lanchon, fondateur et directeur général de Caliquo, la société qui produit cette brosse à dents de luxe.

 

Fabriquée main par des artisans

Pour façonner ses produits, la jeune griffe fait appel à des artisans, tels que des ébénistes et des tourneurs sur bois. Ainsi, les puristes et les fans de déco qui souhaitent assortir le mobilier de leur intérieur à leur brosse à dents seront sans doute sensibles à cette trouvaille. Certes, cette brosse à dents de luxe est facturée 55 euros. Mais pour 14 euros de plus, les adeptes disposent de six têtes rechargeables. En effet, au-delà de ce qui pourrait passer pour un snobisme, cette brosse à dents ultra-premium est aussi une merveille d’écologie. En effet, elle est équipée d’une tête – noire ou blanche, les plus coquets apprécieront – interchangeable. Il suffit de la jeter dès que ses poils ne sont plus au garde-à-vous. Une initiative très maligne qui permet de diviser par huit l’empreinte écologique de ses utilisateurs. Puisque, bien souvent, on se débarrasse de sa brosse à dents dès que ses poils sont usés, tandis que le manche est encore en parfait état. Alors, convaincus ?

 

Par MARINE DE LA HORIE – Le Point – Publié le 18/01/2015

Retour à Blog