✅ Livraison ♥️ GRATUITE en France 🇫🇷 à partir de 35 € !

Sodium lauroyl methyl isethionate

Sodium lauroyl methyl isethionate

Le Sodium Lauroyl Methyl Isethionate ou SLMI est un tensioactif anionique doux dérivé de coco, qui ne contient pas de sulfate. Contrairement au SCI (Sodium Cocoyl Isethionate) qui permet de créer des produits opaques, le SLMI a une excellente solubilité dans l'eau, et permet donc de créer des formulations de shampooings sans sulfate, transparente. Il est souvent utilisé conjointement avec de la CAPB.
Le SLMI est produit par éthoxylation, ce qui en fait un ingrédient peu écologique. Il est interdit dans le cahier des charges COSMOS.

Pour les utilisateurs ce sont les traces possibles de l’oxyde éthylène et du 1,4 dioxane, ces deux ingrédients sont cancérigènes, tératogènes, irritants et mutagènes qui posent problème.

 

Ces fonctions : 

  • Agent nettoyant : Aide à garder une surface propre
  • Tensioactif : Réduit la tension superficielle des cosmétiques et contribue à la répartition uniforme du produit lors de son utilisation

La fabrication du SLMI (sodium lauroyl methyl isethionate) nécessite de l’acide carboxylique qui est naturellement présent dans la noix de coco  mais aussi du 2-méthyl-2-hydroxyéthane sulfonate de sodium et du 1-méthyl 2- de sodium. Ces deux ingrédients sont produits grâce à de l’oxyde de propylène ou de butylène avec du bisulfite de sodium.

  •  L’oxyde de propylène est fabriqué à partir du propylène (lui-même issu de l’éthylène ou du propène qui sont des hydrocarbures) soit par hydrochloration ou par co-oxydation de l’éthylbenzéne et de l’isobutane. Il existe deux autres modes de productions moins courantes. La co-oxydation de l’hydroperoxyde de cumène et de l’isobutane et Hydrogen peroxide to propylene oxide (HPPO) qui utilise le peroxyde d’oxygène pour oxyder le propylène.
  • •L’oxyde de butylene est produit lors de l’oxydation du 1-butène. Ce dernier est issu du raffinage du pétrole (plus précisément des gaz C4 ou par dimérisation de l’éthylène