Livraison offerte dès 55 € d'achat !

Le Kéfir de Lait : Avantages, effets secondaires, comment faire ?

Tout savoir sur le kéfir de lait

Le kéfir de lait est une boisson aux multiples vertus pour la santé. Il existe deux types de kéfir. Le kéfir de lait et le kéfir d’eau aussi appelé kéfir de fruits qui est aussi une boisson riche en probiotiques et microorganismes.

Découvrez ses vertus et comment faire le vôtre en lisant la suite.

 

Le kéfir de lait qu'est ce que c'est ? 

C’est une boisson fermentée qui a un goût qui ressemble beaucoup à celui du yogourt à boire. Il a une saveur acidulée et crémeuse, et il est chargé de probiotiques qui sont bons pour la santé.

Il est le plus souvent fait avec du lait entier qui peut être du lait de vache , du lait de chèvre ou du lait de brebis.  Il peut être fait avec des alternatives non laitières telles que le lait de coco, le lait de riz ou le lait d’amande.

Comme c’est une boisson fermentée, la plupart des personnes intolérantes au lactose peuvent boire du kéfir. 

Que contient le kéfir de lait ?

Le kéfir de lait contient moins de sucre que le yaourt car le lactose présent dans le lait est transformé en grande partie en acide lactique. Il contient trois fois plus de probiotiques que le yaourt et une plus grande diversité de bonnes bactéries.

Les bienfaits du kéfir de lait pour la santé

C'est bénéfices sont en grande partie liés à la présence importante de probiotiques.

Le kéfir est aussi dense en nutriments, avec beaucoup de protéines, de vitamines B, de potassium et de calcium.

Boire du kéfir de lait, favorise donc notre flore intestinale et renforce notre système immunitaire car il contient des micro-organismes vivants.

 

Comment préparer du kéfir de lait

Cette recette utilise vous apprends à faire germer les bactéries nécessaires à la création de votre kéfir. 

Attention si vous n'êtes pas à l'aise avec la préparation de produit fermentés à base de lait, nous vous conseillons plutôt d'acheter votre kefir plutôt que de le fabriquer. C'est un procédé de fermentation qu'il faut bien maitriser pour ne pas contaminer votre kefir avec de mauvaises bactéries. 

Voici la liste des ustensiles nécessaires à sa préparation. soyez attentif à leur composition car elle est importante.

1-. Le récipient : 

  • Le verre est de loin la meilleure option pour cultiver le kéfir. 

Vous devez éviter : le métal et le plastique

2-. Couverture pendant la fermentation : Vous avez de nombreuses options pour recouvrir votre récipient de culture. Lors du choix d’une couverture, gardez à l’esprit que :

  • Le couvercle doit permettre à la culture de respirer.
  • Les revêtements efficaces comprennent des torchons ou du tissu à armure serrée, un essuie-tout, un filtre à café en papier, etc.
  • Vous devrez aussi fixer le couvercle pour empêcher les insectes nuisibles comme les fourmis ou les mouches d’entrer. Vous pouvez le faire avec un élastique serré ou même avec les anneaux des pots de conserve.

 

3-.Utilisation d’une passoire en plastique : Une fois la culture du kéfir terminée, il existe plusieurs façons de retirer les grains de kéfir pour les placer dans du lait frais. Nous recommandons l’utilisation d’un tamis à mailles fines en plastique comme meilleure option, surtout lorsque vous travaillez avec de nouveaux grains. Encore une fois, lorsque vous passez les grains en tamis, il faut éviter le métal.

La recette du kéfir au lait

Ingrédients pour sa fabrication :

  • 1-2 cuillères à café de graines de kéfir laitier actives.
  • Un litre de lait de vache, de chèvre ou de coco
  1. Transférer les grains de kéfir actifs dans jusqu’à 4 tasses de lait frais.
  2. Couvrir d’un filtre à café ou d’une torchon en maille fine tenu par un élastique ou un anneau de pot.
  3. Placer dans un endroit chaud, entre 20° et 25°, pour la culture.
  4. Cultiver jusqu’à ce que le lait soit légèrement épaissi et que l’arôme soit agréable. Cela prend généralement 24 heures, mais peut prendre moins de temps à des températures plus chaudes, alors gardez un œil sur vos grains.
  5. Une fois que le lait change de texture et que la culture est terminée, séparer les grains de kéfir du kéfir fini.
  6. Placez les grains de kéfir dans un nouveau lot de lait.
  7. Conserver le kéfir fini au réfrigérateur.

Quelle est la dose quotidienne recommandée ?

Le kéfir est une boisson fermentée, pleine de probiotiques et d’autres ingrédients sains. Il contient une quantité considérable de bactéries et de levures qui ont un effet sur la flore intestinale. C’est la raison pour laquelle vous devriez être attentif lorsque vous intégrez le kéfir à votre alimentation.

Commencez votre dose de kéfir graduellement en ne buvant pas plus de 100 ml de kéfir par jour. Vous ressentirez probablement les effets du kéfir rapidement. Cela dépend de votre sensibilité et de votre alimentation.

Est-il possible d’en boire trop ?

Il est possible que vous deviez limiter votre consommation de kéfir si vous ressentez des effets secondaires plus graves. Cela se produit lorsque vous avez des problèmes de santé qui vous recommandent de consommer moins de protéines, de boissons fermentées, de probiotiques, d’aliments acides, etc.

Vous devriez toujours demander conseil à votre médecin lorsque vous ressentez de l’inconfort. Vous devriez trouver vos propres limites là où vous vous sentez bien et vous y tenir. Que ce soit moins ou plus de 1 tasse, cela dépend de vous.

 

Les effets secondaires du kefir

Cette boisson fermentée présente de nombreux bienfaits pour la santé, mais elle a aussi des effets secondaires.

Il s’agit notamment de la constipation et des crampes abdominales.

Ces effets secondaires sont plus fréquents lorsque vous commencez à prendre du kéfir.

Le kéfir est considéré comme sans danger pour les enfants de 1 à 5 ans, mais demandez d’abord à leur pédiatre si vous avez des inquiétudes. Les enfants de moins d’un an ne devraient pas consommer de produits laitiers de vache, mais le lait maternel riche en probiotiques naturels.

Vous devriez consulter votre médecin avant d’en boire si vous avez une pathologie qui affaiblit votre système immunitaire. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes devraient également consulter leur médecin avant d’utiliser le kéfir. Bien que la bactérie du kéfir soit bénéfique pour les personnes dont le système immunitaire est fort, elle peut augmenter les infections chez les personnes dont le système immunitaire est déséquilibré.

 

 

 

Conclusion

Cette boisson est sans danger pour la plupart des gens et une portion individuelle est pleine de vitamines et de probiotiques. Il est préférable de le consommer raisonnablement, et il peut aider à créer et à maintenir un équilibre sain de bonnes bactéries dans de multiples systèmes de l’organisme. Mais n’oubliez pas il s’agit d’organismes vivants dont il faudra prendre soin.  Vous pouvez l’acheter en magasins bio si vous n'êtes pas habituez à faire ce type de préparation. Cela est certainement plus prudent.